La compagnie nationale Air Madagascar réorganise ses plans de vols pour pallier le départ du Boeing 767-300. Celui-ci opérait sur les vols long-courrier.

La compagnie nationale Air Madagascar réduit ses fréquences sur la capitale française. Durant le mois d’avril, Air Madagascar ne pourra assurer que deux vols pour Madagascar hebdomadaires contre quatre actuellement. La principale raison en est la fin du contrat de l’un des Boeings 767-300 qui assurent les vols long-courrier.

« Cette situation ne devra pas avoir trop d’impact sur l’exploitation commerciale de la compagnie, vu que nous sommes encore en basse saison », a fait savoir Haja Raelison, chargé d’affaires auprès de la direction commerciale, lors d’une rencontre avec la presse, hier, à Analakely.

Négociations en cours

La situation devrait pourtant s’améliorer avec l’entrée en vigueur de l’accord de partage du code qu’Air Madagascar vient de passer avec Corsairfly. Air Madagascar pourra alors, à partir du mois de mai, recourir au service d’un appareil de Corsairfly pour un vol supplémentaire vers la capitale française.

La compagnie Corsairfly a un avion disponible pour cette saison. Le vol prévu les mardis effectuera, durant le mois de mai, une escale à Marseille.

À partir du mois de juin, la liaison se fera directement entre Antananarivo et Paris. « Air Madagascar bénéficiera aussi des services des prescripteurs de voyages de Corsairfly », avoue de son côté Christophe Leloup, directeur commercial de cette compagnie.

Haja Raelison ajoute que les négociations pour un nouvel avion est en cours. « Les avions existent, mais nous négocions au mieux les coûts d’exploitation », avance-t-il. Le Code Share entre les deux compagnies ne sera plus alors d’actualité au moment où Air Madagascar trouvera un nouvel avion pour ses vols long-courrier. D’un autre côté, la compagnie nationale devra réorganiser ses plans de vols pour pouvoir assurer la liaison sur toutes les destinations. Celle avec Milan est pour le moment suspendue en raison d’une basse saison très marquée. « La reprise se fera au mois de mai », affirme Haja Raelison. Les autres vols long courrier restent opérationnels. Air Madagascar maintient toujours ses deux vols hebdomadaires sur Bangkok qui reste son seul point d’entrée en Asie.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 3967 du 28-03-2008