Depuis une semaine, une baisse considérable de 200 ariary a été enregistrée sur le prix du kilo de riz. Chez un grossiste du marché d’Anosibe, le kilo du riz rouge ou « Vary gasy » provenant d’Arivonimamo coûte les 980 ariary actuellement contre 1200 il y a un mois.

Le Makalioka d’Ambatondrazaka est vendu à 1060 le kilo. Pour le riz Tsipala, le prix du kilo s’affiche désormais à 960 ariary contre 1100, et 850 à 1020 ariary pour le riz semence.

Du côté des détaillants, les tarifs appliqués sont de 800 ariary pour les riz de nouvelle récolte ou « vary vao ». Pour les « stocks », le prix du kilo s’affiche entre 1050 et 1000 ariary, si auparavant il était de 1080 ariary. Cette tendance a été aussi remarquée pour le maÏs dont le kilo est passé de 500 à 400 ariary.

  • Hausse chez d’autres produits

Ce qui n’est pas le cas pour le haricot sec. Son prix a connu une majoration de 50 ariary. Il y a un mois son prix était de 1020 ariary. Un prix qui devrait être maintenu pendant un mois environ avant l’arrivée de la nouvelle récolte. Pour les oeufs, une réduction des prix sera probablement effectuée a souligné une vendeuse d’Anosibe. En fait, une semaine avant les fêtes de Pâques, comme chaque année d’ailleurs, une hausse vertigineuse frappe ce produit. Outre, les fêtes, l’avancée vers la saison hivernale explique cette situation. Dans les jours à venir, on s’attend donc à une baisse. Toujours est-il que le prix n’atteindra pas ceux qui ont été appliqués après les fêtes de Noël et du Nouvel An. Si la pièce était vendue entre 800 à 900 ariary en janvier-février, il sera de 200 ariary au minimum. Il est à noter qu’avant Pâques, le prix de l’unité pouvait atteindre jusqu’à 280 à 320 ariary. Toutefois, une vendeuse peut vendre environ 5000 pièces pour les journées de samedi et dimanche.

Extrait Madagascar Tribune – mercredi 26 mars 2008