Grâce à la Fondation Melinda et Bill Gates et d’autres organismes, ainsi que le gouvernement malgache, la population bénéficiera gratuitement du vaccin contre la méningite à partir du mois d’octobre. Plus de 800 000 $ seront nécessaires pour cette campagne.
La Fondation Melinda et Bill Gates, le couple multimilliardaire américain verse une grosse somme d’argent pour financer les recherches en vaccination et l’achat de vaccins pour les pays africains. Pour la campagne de vaccination de cette année, Madagascar bénéficie de l’aide apportée par la fondation de ce couple milliardaire, via l’Alliance mondiale pour la vacciantion (GAVI en anglais).
Madagascar n’a pas été choisi fortuitement par cette Alliance mondiale de la vaccination comme bénéficiaire d’un tel financement. Le pays récolte en réalité le fruit des efforts menés lors de la campagne de vaccination de l’année 2006. La Semaine de santé de la mère et enfant (SSME) d’alors a permis de vacciner 22.474 enfants supplémentaires, par rapport aux données de 2005. « Nous avons été élus parmi les quinze pays africains bénéficiaires du financement pour cette année 2008, à cause des efforts que nous avons consentis en terme de vaccination », soutient le docteur Bakolalao Randriamanalina, chef du service de la vaccination au sein du ministère de la Santé, du planning familial et de la protection sociale.
Financement multilatéral
La bagatelle de 800.556 US$ est nécessaire pour la campagne de vaccination de cette année. Le gouvernement malgache déboursera de son portefeuille la somme de 228.000 US$ affectée au vaccin combiné DTCHepBHib contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et la méningite. Le reste est pris en charge par GAVI et ses partenaires, dont la Fondation de Bill Gates, la Banque mondiale, l’OMS, l’Unicef, la fondation Turner et d’autres.
Grâce à ce financement multilatéral, le vaccin contre la méningite sera introduit gratuitement et officiellement à partir du mois d’octobre, lors de la deuxième semaine de la SSME. Les commandes ont déjà été transmises auprès de l’Unicef qui achètera les vaccins au nom de Madagascar à Copenhague. Au plus tard, la première vague nécessaire pour la campagne de SSME en octobre arrivera au mois de juillet.
Les centres de santé de base dans les districts et communes doivent s’apprêter à la réception et à la frigorification des vaccins. Un projet de renforcement des chambres froides dans les vingt-deux régions est actuellement en préparation. Le ministère de la Santé a déjà fait appel à ses partenaires comme l’Unicef ou la Banque mondiale entre autres, pour les travaux de réfection ou de construction de chambres froides. L’Unicef, quand à elle prend en charge dix régions.

Encadré
Une maladie mortelle

La méningite est une maladie des méninges, due à une bactérie qui loge dans l’appareil respiratoire. Elle se manifeste par une intolérance à la lumière, des courbatures, une hausse de la température, une contusion, et peut même entraîner un état comateux, voire la mort. Désormais, les parents vont s’habituer à la nouvelle formule DTCHepBHib, au lieu de DTCHepB seulement. Le Hib ou Haemophilis influenza type B est le nom donné au vaccin contre la méningite.
Cette année, 285.000 enfants seront immunisés contre les attaques de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de l’hépatite B et de la méningite. Ce vaccin combiné peut être administré à l’enfant dès la sixième semaine de sa vie jusqu’à onze mois. En attendant, les parents peuvent s’en procurer auprès des agences médicales autorisées, moyennant 150.000 ariary pour les trois doses.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 3953 du 11-03-2008