Le Sommet de l’Union Africaine à Madagascar qui se tiendra à Madagascar au mois de juillet 2009 va rassembler plus d’une cinquantaine de Chefs d’Etat. Par ailleurs, la tenue de cet évènement va faire gonfler le nombre de visiteurs dans le pays. De plus, les nombreuses potentialités touristiques que recèlent le pays attirent de plus en plus les touristes, et ce, grâce aux campagnes de promotion réalisées dans différents pays dont la France et l’Italie. Face à cette affluence, la demande en infrastructures d’accueil s’avère importante. Ainsi, le gouvernement a-t-il décidé d’accorder des avantages pour les opérateurs qui projettent d’ériger des hôtels 3 étoiles, comportant 150 chambres et plus avant juin 2009.

Selon Eric Beatanana, Directeur de promotion et de communication auprès de l’Economic Development Board of Madagascar, ces derniers bénéficieront d’une exonération fiscale. Elle portera surtout sur les matériaux importés, nécessaires à la construction. Ce responsable a alors incité, hier lors d’une rencontre, les opérateurs de la Jeune Chambre Internationale à saisir ces opportunités et autres offertes dans ce secteur comme l’approvisionnement en produits alimentaires, le transport sur les circuits touristiques. Il a aussi souligné la nécessité de s’orienter vers les exportations. L’EDBM apporte des conseils et veillera à faciliter les contacts avec les organismes de financement.

Par ailleurs, le programme PEP Export de l’International Finance Corporation vise aussi à promouvoir les entreprises exportatrices. Les trois domaines d’intervention sont en effet, la facilitation de l’accès à l’information, le renforcement de capacité via les formations et enfin la promotion des exportations ou la commercialisation des produits malgaches par l’identification des marchés, et l’accompagnement des entreprises dans les transactions.

Extrait Madagascar tribune – jeudi 28 février 2008