La menace se précise. A l’heure où le journal est sous presse, la forte tempête tropicale toucherait les côtes malagasy. La prévision météorologique donnée par Météo France a précisé l’heure. Ce serait le dimanche à 22h en temps universel, soit le lundi à 1 h du matin chez nous.

« Fame », puisque c’est son nom, entrerait à Besalampy, dans la Région de Melaky, à l’Ouest du pays apportant des rafales de vent d’une vitesse de 156 km/h. Hier à midi, la forte tempête tropicale s’est trouvée à une centaine de kilomètres au Nord de Besalampy. Elle se déplace vers le Sud avec une vitesse de 9 km/h et se rapproche du littoral. En se référant à la carte , le système balayerait la région de Melaky et les Hautes Terres centrales. Aujourd’hui, vers minuit, son noyau se trouverait dans la Région de Vakinankaratra ou Amoron’i Mania. Hier, pendant tout l’après midi, des petites pluies se sont abattues sur la capitale.

Classée dans la catégorie « Forte tempête tropicale » (Voir tableau), « Fame » a la même force que « Clovis », la tempête qui a frappé notre île au mois de janvier de l’année dernière. Beaucoup se souviennent des importants dégâts matériels que celui-ci a laissé. Même caractéristique, même effet. On s’attend à un même scénario, à moins que les populations et les autorités locales n’aient pris des dispositions particulières pour y faire face.

Le BNGRC (Burean national de gestion de risque et de catastrophe) affirme avoir mis en place des stratégies dans les Régions et les Districts les plus exposés au risque. Depuis le début de la saison cyclonique, au mois de novembre 2007, seule « Fame », 6ème cyclone formé dans le bassin de l’Océan Indien, atteindrait les côtes malagasy. Les 5 autres, « Ariel », « Bongwe », « Celina », « Dama », « Elnus » ont rodé autour du pays sans parvenir à toucher nos terres. Pourtant, leurs passages ne sont pas passés inaperçus. Ils ont fait des dégâts matériels.

Extrait Madagascar Tribune – lundi 28 janvier 2008