Les investisseurs sont de plus en plus séduits par Madagascar. Après les grands investissements miniers initiés par Sheritt International (exploitation de Nickel et de Cobalt à Ambatovy) et l’extraction d’ilménite par Qmm à Tolagnaro, les Indiens, eux aussi, sont séduits par le climat des investissements à Madagascar…

Après les grands investissements miniers initiés par Sheritt International (exploitation de Nickel et de Cobalt à Ambatovy) et l’extraction d’ilménite par Qmm à Tolagnaro, les Indiens, eux aussi, sont séduits par le climat des investissements à Madagascar et entendent investir plus de 3 milliards de dollars pour différents projets dont le plus grand est la construction de rails qui vont relier le Nord au Sud malagasy.

Ce réseau ferré va partir de Sambava, et ira à Toamasina, Mahanoro, Farafangana pour desservir ensuite deux axes: Tolagnaro et Ihosy.

Désenclavement
Grâce aux rails, le transport ferroviaire à Madagascar pourra enfin désenclaver plusieurs localités de l’île, du Nord au Sud.

Les rails mis en place serviront aussi de transport de différentes matières comme les minerais des grands projets installés à Madagascar, à l’instar des futurs produits des activités de Qmm et de Sheritt.

Il sera également plus facile de sortir les produits agricoles et de transporter les intrants et matériels agricoles nécessaires.

Selon Azeez Arambatchickal, Président de la chambre de commerce et d’industrie Inde-Madagascar, lors d’une conférence de presse à son siège à Ambatomaro, des opérateurs se sont déjà réunis pour al réalisation de ce grand projet. Une grande compagnie d’assurance en Inde a déjà accepté de garantir le projet.

Savoir-faire
Notons que l’Inde dispose déjà d’une grande avancée technologique notamment en matière de transport ferroviaire. Selon Azeez Arambathickal, un train, en Inde, peut atteindre une vitesse de plus de 200km par heure.

Le 1er opérateur téléphonie en prospection à Madagascar
A part ce projet, l’Inde est prête aussi à investir dans la téléphonie. A ce propos, la 1ere société internationale opérant dans la téléphonie sera bientôt en prospection à Madagascar. Outre la téléphonie, projets touchant la santé, l’éducation…

Extrait Le Quotidien de Madagascar – 10-12-2007