Le passage des baleines à Sainte-Marie devient de plus en plus tôt et se termine de plus en plus tard.

En faisant un transfert par bateau de son hôtel le Soanambo à l’hôtel Masoandro Lodge, le vendredi 17 novembre 2007 vers 16 heures, Sophie DEVESA, gérante de Soanambo a vu une baleine et son baleineau dans le sud de l’île Sainte-Marie.
"C’est étonnant !", a déclaré à Moov, Mme DEVESA qui est tout de suite allée à la rencontre des deux mégaptères.
"On pense qu’elles arrivent des Seychelles", a ajouté la gérante de l’hôtel Soanambo.

Ces deux dernières mégaptères vont devoir ainsi revenir toutes seules vers les eaux froides de l’Antarctique pour se nourrir. En effet, l’eau chaude de l’Océan Indien ne sert à une mère baleine qu’à mettre au monde son petit baleineau et c’est dans l’eau froide de l’hémisphère Nord qu’elle se nourrit. Pour cette grande traversée, le baleineau doit être assez gras. Cette fois, les observateurs pensent que le petit observé auprès de sa mère est assez gras par rapport à la taille générale des baleineaux.
"C’est plus un baleineau, c’est déjà un immature. A la naissance, un baleineau mesure 4 à 5m et pèse entre 1 à 2 tonnes suivant la taille de la mère. Par contre, celui-ci était de grande taille", a précisé à Moov HenryBellon , membre de l’Association Megaptera.
Depuis près de trois ans, l’arrivée des baleines dans l’eau chaude de l’Océan Indien devient de plus en plus tôt et leur départ de plus en plus tard. Pour cette année, les premières baleines ont été aperçues à l’île Sainte-Marie le 01 juin 2007. En 2006, le 10 juin, et le 24 juin en 2005.
"Est-ce dû au réchauffement climatique ?" se demandent les observateurs.

En tout cas, les observateurs ont constaté que d’années en années, ‘il y plus de baleines qui passent dans la mer chaude de Sainte-Marie. Durant la période de passage des mégaptères, mai à septembre, les hôtels de Sainte-Marie sont pleins. En plus du passage, la tenue du festival Zagnaharibe qui cette année, n’a pas eu lieu. Les hôteliers espèrent que le festival figurera au programme des festivités culturelles et touristiques de l’île l’an prochain.

Source @DTS (Sicience et environnement)  – 22-11-2007