C’est une grande première. Le Sud met en avant son rôle pivôt comme source d’attraction et d’inspiration.

Pourquoi les flux culturels sont-ils toujours à sens unique ? On considère depuis toujours que les villes européennes cosmopolites sont les principaux centres de créativité et attirent les artistes du sud. Le colloque Musiques de Madagascar : Rencontres Sud – Nord qui s’est ouvert vendredi matin au CGM se propose de remettre en question cette approche classique et compte bien attirer l’attention sur l’importance de la création dans les pays du sud.

Antananarivo est un exemple car c’est un nœud entre les déplacements des musiciens et des expressions culturelles, entre le sud et le sud, le sud et le nord et le nord et le sud. Pendant deux jours, cette rencontre qui voit la participation d’artistes malgaches habitant en Europe ou faiasant des tournées régulières à l’étranger, d’universitaires et d’acteurs culturels se propose d’explorer un large spectre de questions politiques, sociales, légales, économiques et environnementales.

Vendredi matin, la premier débat a porté sur les relations sud-nord et notamment le parcours d’artistes malgaches à Madagascar et en Europe.Quels sont les effets tant positifs que négatifs de la migration et de la mise en place de réseaux transnationaux sur la vie sociale et culturelle malgache ? Quels types de relations existent entre les musiciens et autres acteurs culturels à Madagascar, en Europe et dans d’autres pays africains ? Le président de séance et médiateur était Dama et les intervenants étaient Justin Vali, Edgard Ravahatra, Mfa Kera, Sammy et Donné Randriamanantena. L’après-midi, le thème débattu était Musique et société civile : collaborations entre artistes et ONG.

Quels types de liens se développent entre artistes et société civile ? Dans quelle mesure les artistes s’engagent-ils dans des questions sociales, culturelles, politiques ou environnementales concernant leur pays et à quels résultats peuvent-ils parvenir ? Existe-t-il de bonnes pratiques qui puissent être généralisées ? Vendredi soir, un grand concert réunissait tout le monde à l’auditorium de la TVM. Les débats reprendra ce matin au CGM.

Extrait Midi Madagasikara – 17-11-2007