Anne,

De retour à Paris, mes pensées sont encore là-bas… 

Hantées par cette Aventure magique qui s’est fracassée à l’aube du 22 octobre à Tuléar.

Hantées par ce poème de Verlaine " Il pleure dans mon cœur,  comme il pleut sur la ville…",  un des nombreux témoignages lus hier lors de cette messe tellement émouvante qui t’était dédiée.
Alors j’ai voulu te l’adresser en malgache.
MERCI Anne d’avoir initié ce Rêve Somptueux de la Malagasy Cup, un Rêve qui a fait sourire les lèvres, briller les yeux, battre le coeur… un Rêve fou qui laissera des images magiques et ton empreinte à jamais.
Reposes en paix.

MISY RANOMASO AO AM-POKO

Toy ny fisian’ny orana eny am-bohitra.

Inona ary izato alahelo

Maninteraka ao am-poko ?

O ry feo malemin’ny ranonorana

Ery an-tany ary ery an-tafo !

Ho an’ny fo valabalaka,

O ry hiran’ny ranonorana !

J. J. RABEARIVELO