L’événement sportif Malagasy Cup, course d’embarcations traditionnelles à voile, du 21 au 25 octobre, s’annonce riche. Outre les paysans habitant sur le long de la côte vezo, dans le Sud-ouest de Madagascar où se déroulera la compétition, des compétiteurs français seront au départ.
«Ce sera une grande manifestation à la fois sportive et touristique assurée. Outre les locaux, il y aura également des compétiteurs étrangers qui se lanceront à la course», déclare Christophe Gonzalez, chef de projet de la Malagasy cup avec Olivier Delpierre, gérant d’hôtel à Toliara.
Ainsi trente boutres et quelque 200 pirogues à balancier prendront part à la compétition dans douze jours. Le départ de la course d’une distance de 200 km, sera donné sur l’île de Nosy Ve en face d’Anakao, l’arrivée étant fixée à Andavadoaka après cinq jours de navigation et cinq étapes dont Toliara, Ifaty, Mangily, et Ambatomilo.
Selon Olivier Delpierre, pour s’engager à faire preuve d’une bonne organisation, une grande effervescence atteint le Comité d’organisation du Malagasy Cup. Il est en train de mettre en place une assistance adéquate en mer et sur terre, avec notamment des navires de pêche industrielle qui assureront l’accompagnement. «La course bénéficiera aussi d’un système d’assurances, ainsi que d’une logistique pour les éventuels cas d’évacuation», assure-t-il.
Les objectifs sont multiples et complémentaires pour l’organisateur. Il s’agit de promouvoir la région au niveau touristique, continuer la sensibilisation à une meilleure gestion des ressources halieutiques et préserver la biodiversité marine.
Ce n’est pas tout, toujours selon Olivier Delpierre, au volet social, l’événement vise également à favoriser la scolarité des jeunes Vezo résidant dans ces villages reculés et souhaitant poursuivre leur scolarité à Toliara.

Extrait L’Express de Madagascar – Edition n° 3825 du 09-10-2007

Un boutre sera aux couleurs de JACARANDA DE MADAGASCAR