Ayant démarré au rythme du mauvais temps, le Salon International du Tourisme de Deauville ou Top Resa 2007, n’a cependant pas failli à sa réputation.
Les participants malgaches, dirigés par l’Office National du Tourisme, ont vécu deux dernières journées marathon en terme d’affluence sur le stand de la Grande Ile. Les exposants n’ont pas eu le temps de se reposer puisque visiteurs, agents de voyages et tours opérateurs du marché français ont investi les lieux durant ces deux jours. La Grande île a accompli sa mission.

Forte affluence
«On a réalisé un bon salon», devait affirmer le Managing Director de Aventour Madagascar Ismael Rakotondrahova, qui affirme qu’elle aura atteint son objectif pour le salon en fin de journée (hier).

Les dernières statistiques sur le nombre de visiteurs enregistrés aux comptoirs du stand de Madagascar n’ont pas encore pu être collectées, mais selon les responsables de l’Ontm, le nombre de contacts établis par les participants malgaches pour la première journée s’élevait à 84. Il s’agissait particulièrement d’agents de voyages et de tours opérateurs mais aussi de quelques particuliers qui désirent se rendre à Madagascar par leurs propres moyens et ce, sans l’aide d’un intermédiaire.

Pendant les deux dernières journées, la performance de la première journée sera largement dépassée malgré un fait indéniable constaté par l’ensemble des professionnels venus à ce salon. En effet, tout le monde affirme que l’édition 2007 de Top Resa a attiré moins de visiteurs que d’habitude. «Le temps qu’il fait actuellement sur une grande partie de la région parisienne serait pour quelque chose dans cette baisse de fréquentation à l’Hippodrome de Touques de Deauville », ont reconnu les participants. Malgré la pluie et le froid qui s’abattent sur cette ville habituée au soleil et au beau temps, les organiseurs de voyages étaient venus sur le stand de Madagascar.
« Nous n’avons pas à rougir des autres pays similaires à la Grande Ile qui sont déjà loin en matière de développement touristique ».

Il faut, en effet, rappeler que Madagascar avait comme voisins à Top Resa, les Seychelles, le Kenya, ou encore Maurice. Bien entendu, la concurrence n’était pas aisée pour les opérateurs malgaches.

Il faut aussi noter que Madagascar était apparu sous un nouveau look, pour ce qui est de sa participation au salon Top Resa. La Grande Ile a exposé dans un bon stand de 40 m² designé par les vrais professionnels. Les participants ont félicité l’effort entrepris par l’Ontm, appuyé par l’Agence Française de Développement pour la mise à leur disposition d’un très bon stand. « Ça, c’est un vrai stand digne de ce nom », devait faire remarquer une participante.

Extrait Midi Madagasikara – 29-09-2007