Madagascar fera certainement mieux en matière de climat des affaires dès l’année prochaine.
C’est ce qui ressort des discussions en coulisse lors de la remise du Charirman’s Award of Manufacturing Excellence de dimanche au capitole. D’ailleurs, la Direction générale du secteur privé, en collaboration avec l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM), préparent actuellement une série de mesures de facilitation des affaires à Madagascar. 
Quoiqu’il en soit, en terme de délai de création des entreprises, Madagascar est déjà aux normes puisque les procédures ne prennent plus que 7 jours. Des avancées sont également constatées au niveau des infrastructures portuaires avec la mise en place par les autorités portuaires d’un système de transfert électronique des données.

La privatisation de la gestion des ports et des terminaux a par ailleurs apporté des capitaux et l’expertise opérationnelle nécessaire. Des changements et des améliorations qui entraînent en tout cas la venue d’investisseurs étrangers. Lesquels attendent également de la part des autorités plus de compétences et de visibilité dans les actions en faveur du développement du secteur privé.

Sur ce point, les opérateurs économiques ont reçu avec beaucoup de faveurs la dernière décision de l’administration fiscale d’alléger le système fiscal en supprimant une certain nombre d’impôts de nuisances.
Extrait  Midi Madagasikara – 01-10-2007