Les Jeux des îles redonnent à la capitale un nouveau visage, mais également une nouvelle dimension pour attirer les touristes.
Excellente saison touristique en perspective pour Antananarivo. La tenue des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) aura apporté un nouveau souffle au secteur dans la capitale. “La première retombée est l’image améliorée de la ville, grâce à ses nouvelles infrastructures”, explique Jaona Razafimahefa, un responsable de l’Office régional du tourisme d’Antananarivo (Ortana).
“Les bons établissements hôteliers affichent également un excellent taux de remplissage”. Dans certains hôtels, il est aujourd’hui de l’ordre de 85 %. Les voyagistes rencontrent même des difficultés à trouver des chambres. “Nos clients recherchent un certain standing, et c’est assez difficile à satisfaire pour le moment, surtout quand il s’agit de groupes de touristes”, explique Rija, agent commercial dans un tour opérateur de la capitale.
C’est d’autant plus difficile que les JIOI ont coïncidé avec la haute saison touristique. “Les demandes d’informations auprès de notre agence constituent un indicateur de cette grande affluence de touristes”, explique le responsable de l’Ortana. Une hausse de 35 % est enregistrée et maintenue depuis l’évènement sportif.
Une augmentation est également remarquée sur le secteur en général. Une hausse d’au moins 20 % est attendue cette année. “Nous aurons au minimum 350 000 arrivées contre 311 000 en 2006”, confirme Jaona Razafimahefa, qui se réfère ainsi aux réalisations accomplies dans la capitale.
“La tenue des Jeux, mais surtout les efforts de promotion, réalisés par les offices national et régional du tourisme, en sont les principales raisons”, poursuit-il. L’évènement a replacé Antananarivo dans la liste des destinations touristiques malgaches. Depuis des années, si, près de 85 % des visiteurs arrivent dans la capitale, seuls 7,3% y séjournent. “Nous aurons davantage de visiteurs cette année”, prévoit le responsable de l’Ortana.
Le tourisme rural, de proximité, le tourisme responsable ou équitable sont des produits très en vogue et des voyagistes se lancent dans ce nouveau créneau en commercialisant Antananarivo.

Extrait L’Express de Madagascar – Edition n° 3791 du 30-08-2007