Questions à… Irène Rabenoro
Notre ambassadrice auprès de l’Unesco souligne l’importance mondiale du patrimoine.
• Quelle est la position de Madagascar au sein de l’Unesco ?
– Madagascar est à la fois membre du groupe africain, du groupe francophone, du groupe des 77 et la Chine, et du groupe des pays non-alignés.

• Quel est son rôle ?
– Madagascar est membre du Comité patrimoine mondial (CPM) où il exerce son droit. Malgré son poids peu important, cela sous-entend que sa place a de la valeur au sein de l’Unesco.

• Que signifie cette inscription mondiale ?
– Pour un pays, cela signifie que ses valeurs naturelles et culturelles sont reconnues mondialement. Il est pourtant étonnant que l’inscription de nos forêts humides n’ait connu que peu de médiatisation, alors que celle de la ville de Bordeaux, faite au même moment, a été largement médiatisée.

• A quoi cela est-il lié ?
– Les Malgaches ne sont pas encore conscients de la valeur de l’environnement et de la nature. Cette attitude doit changer car la notion de patrimoine peut attirer les touristes, les investisseurs et les chercheurs.

• Que suggérez-vous en tant qu’ambassadrice auprès de l’Unesco ?
– De nombreux efforts sont encore à faire. La plupart des gens, surtout les riverains des sites spéciaux, ignorent leur valeur. De même, beaucoup d’étrangers ignorent jusqu’à la situation géographique de l’Ile.

Extrait L’Express de Madagascar – Edition n° 3788 du 27-08-2007