Les Chinois frappent fort !

Va pour le Sommet de l’Union africaine en 2009 ! Le Centre de Conférence Internationale (CCI) de Madagascar entre dans sa deuxième phase de construction. Samedi, la pose de la première pierre de l’Hôtel 5 étoiles a été présidée par le Premier Ministre Charles Rabemananjara.
    Si le premier est un don du gouvernement chinois, le second n’en est pas moins un financement de la Banque d’Import et d’Export de Chine, sous forme de prêt concessionnel d’un montant de 50 millions de dollars américains, remboursable en 20 ans avec un taux d’intérêt de 2%.
Retour en force de la Chine
    L’amitié sino-malgache remonte loin dans l’histoire. L’immobilier et l’infrastructure routière restent jusqu’à aujourd’hui les marques dominantes à Madagascar. Pour ne parler que des dernières 15 années, le Palais des Sports et de la Culture de Mahamasina fut l’œuvre du gouvernement chinois en 1994. Puis la route Antsampanana-Vatomandry fit la grande joie des fans de bord de mer ou de week-ends rapides. Le quartier des 67 Ha eut l’honneur de la réhabilitation de l’avenue devant Ny Havana et de maisons sociales. Le CCI revêt la réponse de la sollicitude du Président de la République ; l’hôtel 5 étoiles n’est que l’œuvre complémentaire. China Anhui Foreign Economic Construction AFECC, représenté par SOGECOA à Madagascar, a dépêché son PDG Jiang Qi Dge, et le ministre assistant du Commerce, Chong Quan, pour affirmer la détermination de la Chine à appuyer le développement de Madagascar. Comme l’affirme le PDG: « Depuis plus de 10 ans, nous donnons priorité à la qualité, dans des opérations légales. De cette mission hautement glorieuse, nous allons épuiser tous nos efforts, en terme de     qualité ». On prévoit la fin des travaux des deux bâtiments au mois de mars 2009.

Extrait Madagascar Tribune – N° 5619 : Lundi 30 Juillet 2007