Pour la première fois, Madagascar était représentée à l’Assemblée Générale de la Ligue Internationale de l’Enseignement, de l’Education, et de la Culture Populaire, réunie du 28 juin au 1er juillet, à Paris, parallèlement au congrès de la Ligue française de l’Enseignement fondée en 1866 et regroupant plus de 2.200.000 membres.
    Représentant la Ligue de Madagascar pour le développement de l’enseignement, de la culture, et de l’éducation populaire, qu’elle préside, Mme Mireille Mialy Rakotomalala a participé aux débats et délibérations avec des délégations d’Algérie, de Belgique, du Bénin, du Burkina Faso, de Colombie, de France dont la Ligue de l’enseignement a été fondée en 1866, du Luxembourg, de Madagascar, du Mali, du Maroc, de Moldavie, de Roumanie, de Russie et du Sénégal.Au terme de ces journées de réflexion et en vue des actions à venir, le Conseil d’administration a été réorganisé et a nommé Mireille Mialy Rakotomalala comme Présidente de la Ligue Internationale de l’Enseignement, de l’Education, et de la Culture Populaire.
L’Assemblée Générale Constitutive de la ligue de Madagascar pour le développement de la culture, de l’enseignement, et de l’éducation populaire, s’est réunie le jeudi 29 mars 2007. Une journée symbolique : le jour du 60 ème anniversaire de l’insurrection pour l’indépendance était férié et de multiples cérémonies commémoratives ont eu lieu dans tout le pays.La Ligue Laïque de Madagascar s’inscrit dans l’historicité du mouvement laïque mondial, et en particulier de l’action de la Ligue de l’Enseignement fondée par Jean Macé, en France, en 1866. 
Elle s’inscrit dans la continuité historique des actions de la Ligue Malgache de l’Enseignement (1958-1988) et de la Confédération Malagasy des œuvres Laïques-Tsimialonjafy (1992-1993). Les organisations suivantes ont convenu d’être membres fondateurs de l’association : « Kiadin’i Madagasikara » ou les Eclaireuses & éclaireurs laïques de Madagascar, « Fanajariana lova sy Haino aman-jery », une association pour la Sauvegarde, la Conservation et la Valorisation des Archives Audiovisuelles de Madagascar, FIMPIMAMAD ou l’association des artistes « mpihira gasy », ONG Bel Avenir, Zebu Overseas Board, Solidarité Laique. En bref, l’Antenne Madagascar, créée en janvier 2006, a mis en place un soutien au développement du système éducatif public notamment via la répartition du matériel scolaire collecté en France dans le cade de la Rentrée Solidaire et la fabrication locale de cahiers – un soutien aux actions de la société civile et à d’autres activités.

Extrait Madagascar Tribune – N° 5614 : Mardi 24 Juillet 2007