Quand on parle des vacances dans la capitale, on pense immédiatement à Majunga, la ville de l’Ouest. Certains pensent que c’est une ville magique, notamment par l’accueil qu’elle réserve à ses visiteurs. En fait, à Majunga, tous les peuples coexistent en parfaite harmonie. C’est pour cette raison qu’on l’appelle « la ville cosmopolite par excellence » à Madagascar. On y trouve des originaires des Hautes-Terres (Merina, Betsileo), du Grand Sud-Est (les Betsirebaka), des Comoriens, des Européens, des Indiens…
    C’est également une localité extrêmement attachante et riche d’un patrimoine historique, culturel, et environnemental très dense. Et même si plusieurs moyens de transport existent pour s’y rendre, celui en voiture en empruntant la Nationale 4 reste le plus prisé. Il permet, en fait, d’apprécier le beau paysage de l’ouest avec ses montagnes, ses hauts plateaux, ses grandes plaines herbeuses ou encore sa savane dans laquelle les palmiers sauvages poussent en toute liberté.
 Des atouts
    Le premier atout de Majunga est son climat. En effet, c’est une région qui jouit d’un climat tropical chaud (température moyenne annuelle de 25° avec 10° en moyenne d’amplitude thermique). La saison humide se situe de décembre à avril-mai, elle a une moyenne de 1.000 à 1.500mm de pluie par an, et celle de la saison sèche avec moins de 10° du total pluviométrique. Et les vents y sont modérés toute l’année (20-30Km/h) avec une prédominance de l’alizé.
    Cela permet ainsi aux vacanciers de profiter pleinement de leur séjour dans la localité et de profiter de la mer. D’ailleurs sur le bord du Canal de Mozambique, la marée n’est pas aussi haute et puissante que sur la côte orientale. Ce qui donne une condition optimale pour ceux qui apprennent à nager. D’ailleurs, les infrastructures touristiques ne manque pas dans la ville. Les hôtels, à la portée de toutes les bourses, y sont présents.
    Autre atout important : c’est une ville dans laquelle on peut se promener en toute sécurité toute la nuit. Car à cause de la chaleur tropicale, les habitants restent très tard dans la rue pour jouir des brises nocturnes. De ce fait, c’est plutôt la nuit que la ville est animée : existence d’épiceries et de vendeurs de brochettes (mosakiky) qui ouvrent jusqu’à très tard (au-delà de 3 heures du matin).
Les circuits touristiques
    Ceux qui choisissent de se rendre à Majunga pour les vacances ont des multiples choix. Plusieurs sites à visiter existent dans la localité. Les plus prisés sont « Le cirque rouge », « Le lac sacré Mangatsa », « Katsepy », « Les grottes d’Anjohibe », « Circuits marins vers le nord ou vers le sud », « Descente et remontée de la Betsiboka ». Il existe même des opérateurs qui proposent des circuits en 4×4 pour la visite de la région du Boina. Pour ceux qui ne veulent pas sortir de la ville, ils peuvent toujours visiter ses différents quartiers et les coins qui font sa renommée. Le plus connu est la promenade le long du Boulevard Marcoz de la Corniche. Là, les couchers du soleil, qui ont un reflet particulier au-dessus de la baie de Bombetoka, sont imprenables. Bien sûr, il serait dommage de rater le centenaire Baobab majestueux de 22,5 mètres de pourtour qui est l’emblème même de la ville. D’autant plus que sur les sept espèces de Baobab présentes à Madagascar, une seule est commune à l’Afrique : celui de Majunga. Son tronc servit de poteau d’exécution pour les condamnés à mort à une certaine époque.
    Un détour du côté de la cathédrale est également à conseiller. Enfin, il ne faut pas oublier la visite du port aux boutres où débarquent des produits locaux provenant des régions de l’ouest de Madagascar.

Extrait Madagascar Tribune – N° 5611 : Vendredi 20 Juillet 2007