Mise en place de sept points d’eaux, une école et un Centre de santé

Installée depuis 2004 à Madagascar, l’Organisation non gouvernementale « Point du jour » poursuit ses actions humanitaires au profit de la population rurale, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Plusieurs actions relatives à l’adduction d’eau potable, l’éducation et la santé sont en cours dans la commune rurale d’Anteza, district de Manakara, comme l’a relaté le président de l’Ong, Emmanuel Bierne, hier, au cours d’une conférence de presse, au restaurant « Cosmopolite » à Ambatonakanga.
Ar. 37,5 millions pour 5 à 7 points d’eau
    Dans le secteur eau, « Point du Jour » a financé les études en partenariat avec la société « Bush Proof » sur l’adduction d’eau potable, pour un montant de 9.002.500 Ariary. Aussi, une enveloppe de 37,5 millions d’Ariary sera allouée par l’Ong pour mettre en place 5 à 7 points d’eaux. Les forages vont commencer vers la troisième semaine de ce mois.
Ar. 34 millions pour le secteur éducation…
    En ce qui concerne l’éducation, une école composée de trois nouvelles salles de classe, un puits, un lavoir et un bloc sanitaire d’un montant total d’Ar. 34 millions sera construite dans le but d’améliorer l’accès à l’éducation des élèves issus des familles nécessiteuses. Ces travaux sont financés par l’antenne « Point du Jour 74-Haute Savoie ». Le premier responsable de cette antenne, M. Jean Couty est à Madagascar depuis le 30 juin dernier, avec un container de 40 pieds contenant des matériels de 5,5 tonnes. Ces matériels comportent, entre autres, des vêtements, des machines à coudre, des livres, des vélos, des matériaux de construction, un véhicule 4×4. Toujours dans le domaine éducation, 4 élèves de l’Ecole normale supérieure de Cachan spécialisés dans les sources d’énergie sont actuellement à Manakara pour faire une étude sur la production d’énergie électrique en partenariat avec l’Ong « Point du jour ». Depuis le début de ce mois, 12 étudiants ingénieurs de Central Lyon sont également à Manakara pour la construction d’une école d’un montant de 25 millions d’Ariary, à travers l’association « Solidari’Terre » regroupant ces étudiants. Par ailleurs, « Point du Jour » va octroyer 10 000 cahiers pour cette année scolaire 2007-2008, dans le cadre de son action « Education des jeunes enfants, avenir du pays », en partenariat avec des opérateurs locaux et étrangers. Actuellement, huit élèves-infirmiers issus de l’Institut de Formation en soins infirmiers de Privas et de Marne La Vallée effectuent un stage de trois mois dans le site d’intervention de « Point du jour ». Ces élèves-infirmiers regroupent dans une association dénommée « Aid’A’Mada ».
Campagne de prévention des maladies courantes
    Selon Fabien Lanez, président de cette association, différentes actions sont prévues durant le séjour de ces élèves-infirmiers à Manakara, à savoir, une campagne de prévention sur les différentes maladies courantes, une campagne d’hygiène globale et d’hygiène bucco-dentaire, une campagne d’éducation sur le planning familial. Ces jeunes vont également participer aux soins de base. Ces jeunes seront encadrés par un médecin et travailleront en collaboration avec les responsables du centre de santé local. Notons que ces jeunes financent eux-mêmes leur voyage. Ils ont choisi pour faire leur stage en brousse.
Découvrir la culture malgache
    Selon Fabien Lanez, l’Aid’A’Mada a comme objectifs : faire découvrir la culture malgache en France par le biais des manifestations socio-culturelles, envoyer des étudiants français à Madagascar en collaboration avec le « Point du jour », et récolter des matériels et dons à transmettre cette Ong.
    Dans le cadre de leur visite à Manakara, ces élèves-infirmiers vont également contribuer à la construction d’une école à hauteur de 11.250.000 Ariary

Extrait Madagascar Tribune – N° 5602 : Mardi 10 Juillet 2007