La destination Madagascar remporte un vif succès au salon mondial du tourisme à Paris qui a pris fin dimanche.

Une quinzaine de tours opérateurs et agences de voyages y ont représenté la grande île. La relance du tourisme est ainsi au rendez-vous et les inquiétudes face à certains critères de choix comme le chikungunya et la situation politique post électorale, sont dissipées, sauf les problèmes d’ordre climatique comme les cyclones qui risquent de mettre au tapis beaucoup d’infrastructures, d’ici le début de la nouvelle saison.

La campagne française menée par l’agence Euro Rscg et commencée au mois d’août dernier semble ainsi apporter ses fruits. Les stands malgaches ont été littéralement pris d’assaut par les touristes français dont certains ont déjà confirmé leurs venus au sein des tours opérateurs présents au salon. Madagascar a également entrepris, en 2006, une vaste campagne de promotion avec la contribution financière de l’Agence française de développement (AFD) et du Business and market expansion (Bamex).

L’ouverture d’un bureau d’information touristique à Paris figure également au programme de l’Office national du tourisme, selon son président Joël Randriamandranto. Elle sera suivie d’une série de formation des agents de voyages ou encore le relookage des sites Internet « pour renforcer les bureaux de relais en France ».

Notons que les offices régionaux de Madagascar ont été parties prenante à part entière dans cette 35ème édition du SMT. « La destination est sur une pente ascendante avec des prévisions très optimistes», déclare-t-on du côté des participants.

Malgré cette embellie, des difficultés subsistent dans la promotion de la destination Madagascar notamment dans le domaine aérien. Les fréquences, même si les compagnies opérant dans le pays font déjà des efforts pour les augmenter, restent insuffisantes aux yeux des opérateurs qui espèrent également voir la contrainte de manque d’infrastructure d’accueil se régler au plus vite.

Extrait Wanadoo Madagascar – 19-03-2007