Le couple Franck et Joanna en fin de mission

Franck et Joanna partent avec Madagascar dans leur cœur. A preuve, Nirina et Lalaina ! Ils ont, en effet, donné des prénoms malgaches à leurs deux filles qui ont vu le jour sur la terre de nos ancêtres, ici à Madagascar.
    Franck Hawkins, aujourd’hui directeur technique de Conservation international, et Joanna Durbin, sa femme, représentante de Durell (DWT) sont appelés à de nouvelles fonctions de vice-président pour l’Afrique de Conservation international. « J’aurai à cœur de faire bénéficier les pays du continent des avancées uniques que nous avons enregistrées dans le domaine de la conservation liée au développement », avait dit Franck. Quant à Joanna, elle poursuivra son appui à la mise en œuvre de la Vision Durban à travers le projet mené avec l’Etablissement supérieur des sciences agronomiques Forêts et financé par la Fondation Mac Arthur, axé sur la gouvernance des nouvelles aires protégées.
    Une histoire d’amour
    Tout a commencé en 1987. Venus dans la Grande île pour parfaire leur cursus universitaire, ils ne se sont pas encore connus à l’époque. Franck dans le domaine des oiseaux, Joanna dans le domaine du développement communautaire lié à l’environnement. Ils sont tombés amoureux, et du pays et de l’un et de l’autre! La conservation des trésors naturels du pays devient le ciment de cet amour qui a duré vingt ans, aujourd’hui. « Nous quittons Madagascar et disons au revoir, lance Joanna. Longonareo izahay fa tsy vahiny. Ary entinay any amin’ny tany hisy anay any ny fahaizana miara-miasa, ny fiaraha-monina sy ny fitiavana misy eto amintsika ».
    Le ministre de l’Envirooenement, des Eaux et Forêts, Koto Bernard n’a pas manqué de souligner que les plus beaux témoignages que laisse ce couple sont les livres qu’il a écrits ou co-écrits sur la faune ornithologique malgache. Et lui de remettre, au nom du pouvoir malgache, les insignes de Chevalier de l’Ordre National, hier.
    Franck et Joanna, Nirina et Lalaina seront, par contre les témoignages vivants de votre dévouement au développement communautaire et environnemental de Madagascar.

Extrait Madagascar Tribune – N° 5509 : Mardi 13 Mars 2007