Passer de 34 000 touristes italiens à 70 000. C’est l’objectif de l’ONTM dans sa campagne de promotion de Madagascar en Italie.

Les Italiens sont des grands consommateurs de voyage. Pendant leur séjour, ils consomment beaucoup là où ils passent. Ils ont un bon budget de voyage. C’est la description des touristes italiens donnée par le Gérant de la société Madagascar Explorer, Giorgio Franchi, un des participants venant de Madagascar à la Bourse Internationale du Tourisme de Milan ou BIT, qui s’est tenue dans l’énorme Business Center de Rho Fiera (Milan), du 22 au 25 février dernier.

Cet opérateur, le mieux placé pour parler du marché italien, a indiqué que les Italiens sont impatiens d’aller passer leurs vacances à Madagascar. Pour dire que ceux-ci sont tombés sous le charme de la Grande Ile que certains d’entre eux connaissent sous l’appellation d’«île de la biodiversité». «Le tourisme balnéaire, les découvertes et l’écotourisme sont les produits qui les intéressent le plus», avait préciser Giorgio Franchi.

Etre présent
«C’est un rêve pour les Italiens de venir à Madagascar», devait déclarer Giorgio Franchi. Et de poursuivre : «Depuis l’ouverture de la ligne aérienne Tana-Milan, les Italiens ont commencé à faire la connaissance de Madagascar et ils sont de plus en plus nombreux, chaque année, à choisir la Grande Ile pour passer leurs vacances» A ce propos, Vola Raveloson, Chargée de la Direction Exécutive de l’Office Nationale du Tourisme de Madagascar (ONTM) parle d’une croissance de 11% du nombre de touristes italiens venus dans la Grande Ile en 2006 et estimés à 34 000, comparé à la situation de l’année 2005. «L’on se fixe comme objectif de franchir le cap des 70 000 touristes italiens à la fin de 2008», celle-ci d’ajouter. Le Président de l’ONTM, Joël Randriamandranto, quant à lui, avait expliqué que l’Italie étant un grand marché émetteur mais aussi très concurrentiel il est important de participer à ce salon BIT. «Si nous n’avions pas participé à ce salon, les TO italiens seraient allés voir ailleurs. Maintenant que Madagascar est présent, ces professionnels sont venus au stand et bon nombre d’entre eux ont assuré qu’ils programmeraient notre pays parmi leurs produits».

Satisfaction
Les dix TO malgaches et les deux Offices régionaux du Tourisme (ORT), en l’occurrence, celui d’Antananarivo et celui de Nosy-Be et la compagnie aérienne Air Madagascar, qui ont participé au salon BIT Milan de la semaine dernière, n’auront pas fait le voyage pour rien. «Il y a du monde, beaucoup de monde», devaient ils affirmer. En effet, tous les exposants, chacun derrière son comptoir, ont bien travaillé que ce soit pendant les deux premières journées consacrées aux professionnels ou les deux dernières ouvertes au grand public. «Je n’ai pas arrêté de parler durant la journée», avait indiqué Viviane Rajaonarisoa, gérante de la société Amy Travel. Mme Elma Ross, Présidente de l’ORT de Nosy-Be quant à elle, n’arrêtait pas de recevoir des gens. Bref, tous les participants se disent satisfaits du salon.

Extrait Midi Madagascar – édition du 02-03-2007