Le péril ne rôde plus. Il est là, sous la forme d’un cyclone tropical intense. Gamède arrive. L’alerte est générale.

Gamède continue de sévir sur le littoral Est du pays. Ce cyclone tropical intense se trouvait, hier vers 15h, à 350 km à l’Est de Toamasina. "Son oeil paraît être encore assez loin de nos côtes. Toutefois, Gamède s’étale sur 500 km de diamèter et couvre donc une bonne partie du littoral Est. De plus, malgré un léger affaiblissement enregistré ces derniers temps, ce phénomène se manifeste toujours avec puissance. Il s’accompagne de fortes pluies et de vents très violents pouvant atteindre les 235 km/h en rafales. Gamède se déplace à 6km/h et se rapproche de nos côtes en suivant une direction Ouest" analysent les techniciens du service de la météorologie d’Ampasampito.

Ecoles fermées
Ainsi, depuis hier après midi, l’alerte rouge a été lancée pour 13 districts. Il s’agit plus précisément d’un avis de danger imminent pour Antalaha, Maroantsetra, Mananara-nord, Soanierana-Ivongo, Sainte-Marie, Vavatenina, Fenerive-Est, Toamasina I-II, Brickaville, Vatomandry, Antanambao-Manampotsy et Mahanoro. "Une alerte de danger imminent recommande à la population de ne plus circuler, mais de rester enfermée", soulignent les météorologues. Toutes les activités nécessitant un déplacement hors de la maison devraient être ainsi suspendues.

Avant même cet avis de danger imminent, jugeant la situation très périlleuse avec les pluies torentielles et les vents très forts, les autorités éducatives ont d’ores et déjà annoncé la fermeture des écoles et ont ainsi prié les élèves de regagner leurs foyers, hier matin à Toamasina et à Antanambao-Manampotsy. Les potaches ne reprendront le chemin de l’école qu’à l’annonce d’un retour à la normale de la situation météorologique.

Incertitude et désarroi
En outre, tous les districts situés un peu plus à l’intérieur des terres, le long du littoral Est, ainsi que les villes se trouvant le long du littoral Sud-Est, d’Andilamena à Taolagnaro en passant par Moramanga, Ikongo, Farafangana, etc., sont sous avis de menace." Les habitants de ces districts doivent faire très attention puisqu’ils sont dans le périmèter d’influence du cyclone. Aussi, toutes les activités sensibles aux vents devraient être suspendues", expliquent les météorologues. Par ailleurs, un avis d’avertissement est lancé à l’endroit de la province d’Antananarivo où le temps est également pluvieux. Gamèd pourait en effet changer de cap d’un moment à l’autre. "Hier, il semplait adopter une position quasi-stationnaire. Ce qui laisse supposer que Gamède ne toucherait pas encore terre ce jour. Il se pourrait même qu’il infléchirait un peu vers le Sud. Mais rien n’es moins sûr", avancent prudemmment les spécialistes de la météorologie. C’est dire que Gamède nous laisse dans l’incertitude et dans un profond désarroi.

Extrait Midi Madagascar – 27-02-2007