Le bout du tunnel est proche pour les chemins de fer. Madarail prévoit pour cette année une nette amélioration de l’exploitation du réseau nord. De nouvelles acquisitions sont prévues.

Le transport ferroviaire se remet sur les rails. La société Madarail, repreneur du réseau nord des chemins de fer malgaches prévoit d’accroître la capacité de transport pour l’année 2007.
“Nos prévisions tablent sur un tonnage de quelques 355 000 tonnes, soit 25 % de plus qu’en 2006”, déclare Patrick Claes, administrateur-directeur général de la société. “Nous nous efforçons de l’augmenter, chaque année”, continue-t-il. En 2006, les réalisations étaient de 22 % supérieures à celles de 2005. Jusqu’à maintenant, les principales marchandises transportées restent le carburant, le ciment, le riz et le blé.
Pour atteindre ses objectifs, la société poursuit ses investissements. Cinq nouvelles locomotives arriveront au pays avant la fin de l’année.
1 800 chevaux de plus
“Nous allons également accroître notre capacité de traction, puisque les locomotives représentent près de 1 800 chevaux de plus dans le parc”, explique le directeur général. “Le but avoué est de réaliser le trajet Antananarivo-Toamasina (TCE) en moins de 15 heures”, avance-t-il. En parallèle, la société fera l’acquisition de 40 nouveaux wagons qui viendront s’ajouter aux 189 wagons-marchandises déjà en service.
La sécurité a également été particulièrement considérée. “Des signalisations lumineuses et sonores seront installées sur les passages à niveau des routes nationales 2 et 7, et notamment aux environs du boulevard de Tokyo”, affirme Patrick Claes. Madarail a également mis en place des associations villageoises, afin de maintenir en état les voies, mais surtout pour s’assurer de la vigilance au niveau des voies.
Par ailleurs, les travaux de renouvellement et de confortement des voies se poursuivent. L’axe Antananarivo-Toamasina a subi un lifting complet durant l’année 2006. “Ces travaux s’étendent sur l’axe Vohidiala- Morarano Chrome et devront débuter prochainement sur l’axe Antananarivo-Antsirabe”, précise Patrick Claes.
Toujours dans le cadre de ses investissements, la société Madarail a terminé la réhabilitation de toutes les gares de la TCE. L’administrateur-directeur général de Madarail est aujourd’hui confiant quant à l’avenir de la société.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 3608 du 17-01-2007