Premier projet sur l’écotourisme

      Conservation International (CI) Madagascar a procédé hier après-midi à l’hôtel Colbert à la présentation de son premier projet écotourisme à Madagascar. Concocté depuis le mois d’octobre dernier, le projet prendra acte à partir du mois de janvier 2007 prochain et dure pendant 3 ans. Selon Sahondra Rajoelina, directeur des opérations au sein du CI-Madagascar, cette nouvelle orientation entre dans le cadre de la mise en place de diverses stratégies de conservation qui rime avec durabilité. Par ailleurs, le fait d’impliquer le volet écotourisme est aussi une manière d’éviter l’extinction de la biodiversité par la pression directe. Il s’agit de créer un réseau d’appui pour la conservation de la biodiversité.
    Financé par USAID, le projet a vu l’implication des Petits et Moyens Entrepreneurs (PME) dont le rôle principal a pour mission de faciliter la venue des touristes dans les deux zones d’intervention. D’où la présence des têtes influentes qui, à l’instar de l’ONTM (Office National de Tourisme, Go to Madagascar…), sont membres des organisations pour la promotion du tourisme malgache lors de cette présentation d’hier au Colbert. A cet effet, les deux zones d’intervention sont Mantadia Sahamena et Menabe central où la communauté villageoise sur place bénéficiera désormais d’un appui permettant de les mettre à l’abri de toute pression directe contre la chasse, l’agriculture extensive lesquelles constituent l’ennemi de la « durabilité ».

Extrait La Tribune de Madagascar – N° 5435 : Mercredi 13 Décembre 2006