1996

Après une formation à la qualité logicielle qui t’avait apparemment inspirée, « […] je me souviens, je me souviens très bien De ce que tu as dit ce matin-là Il y a dix ans, y a un siècle, y a une éternité » ([1]) Tu as dit : « Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer » Et voilà, tu venais de faire tienne une phrase de Paulo Coelho dans « L’Alchimiste », et tu sus résister à ceux qui voulaient te décourager et t’empêcher de poursuivre ton rêve avec Madagascar. Josielle « Là-bas Tout est neuf et tout est sauvage Libre continent sans grillage Ici, nos rêves sont étroits C’est pour ça que j’irai là-bas Là-bas Faut du cœur et faut du courage Mais tout est possible à mon âge Si tu as la force et la foi L’or est à portée de tes doigts C’est pour ça que j’irai là-bas » ([2]) Les autres « N’y va pas Y a des tempêtes et des naufrages Le feu, les diables et les mirages » (2) Josielle « Ici, tout est joué d’avance Et l’on n’y peut rien changer » (2) Les autres « N’y va pas. » (2) Josielle « Je me perds si je reste là. » (2)

Alors, comme tu étais et restes une grande voyageuse : « Belle-Ile-en-Mer Marie-Galante Saint-Vincent Loin Singapour Seymour Ceylan » ([3]) tu as pensé créer une agence de voyages, et joindre l’utile à l’agréable. Mais tu ne voulais pas d’une agence où on accueillerait les touristes en chantant : « Bienvenue à Galaswinda Darla dirladada Y’a du soleil et des nanas » ([4]) ni une où si tu vois un enfant des îles «Tu descends tu t’approches T’as l’argent dans les poches Tu le prends en photo Au retour du voyage Dans les coins du salon Tu revois son visage Sur des bouts de carton Dans des boîtes à chaussures Au milieu des factures Et des billets d’avions» ([5]) Non, JacaRanda de Madagascar offrirait «une autre idée du voyages», elle aiderait et préparerait le visiteur à « ne pas revenir intact ». 1997 – 2000 Ces voyageurs d’un nouveau genre sont venus timidement au début, puis en ont redemandé, toujours plus nombreux en te disant : « Envole-moi, envole-moi, Remplis ma tête d’autres horizons, d’autres mots […] Me laisse pas là, emmène-moi, envole-moi […] Montre-moi ces autres vies que je ne sais pas » ([6])

2001 – 2002 – 2003 – 2004

Le troisième millénaire est arrivé, et on s’est dit «Il sera celui du mélange Des anges à la peau dorées Aux parfums du métissage On parlera tous un même langage […] On se moquera même des temps anciens Où les hommes avaient des préjugés» ([7]) « Les Toiles de l’Isalo » sont inaugurées lors de la première éclipse totale du soleil du millénaire, quel plus beau début ! Tout s’annonçait bien pour JacaRanda de Madagascar. Il y eut alors le 11 septembre 2001, où « J’ai vu des hommes qui courent, une terre qui recule, Des appels au secours, des enfants qu’on bouscule. » ([8]) Mais « […] même si les tempêtes Les dieux mauvais les courants Nous font courber la tête Plier les genoux sous le vent» ([9]) La vie a repris, semblable mais différente, et les gens ont tout doucement recommencé à voyager, et JacaRanda les a accompagnés.

2005

Alex, Gloria, Marty, Melman, les pingouins et les lémuriens se chargent de la pub, et nous reprenons tous en cœur : « I like to move it, move it I like to move it, move it » ([10])Alex, Gloria, Marty, Melman, les pingouins et les lémuriens se chargent de la pub, et nous reprenons tous en cœur :[10]

2006

JacaRanda a dix ans ! Qui aurait pu s’imaginer que le temps se serait si vite écoulé ? Souviens-toi des punchs coco à chaque escale du trajet Tana-Maroantsetra (Sainte-Marie, Tamatave et Mananara), des rencontres que l’on a faites (trop nombreuses pour être citées ici), des excursions qui ne sont pas pour les « touristes fatigués », des douches sans eaux, des chauffeurs fous, des groupes, des fous rires, des taxis de Sambava, et tout et tout. En ce mois anniversaire « Je voulais simplement te dire Que ses visages et ses sourires Resteront prés de moi sur mon chemin […] Et que tout ce qu’on a pas loupé, le valait bien.» ([11])

Bon Anniversaire à JacaRanda de Madagascar

C@RPS : n’oublie pas Bemahara.

[1] Joe Dassin – L’été indien
[2] Jean-Jacques Goldman – Là-bas
[3] Laurent Voulzy – Belle-Ile-En-Mer
[4] Les Bronzés – Dirladada
[5] Francis Cabrel – Photos de voyages
[6] Jean-Jacques Goldman – Envole-moi
[7] Patrick Bruel – Alors regarde
[8] Salammbô – Le troisième millénaire
[9] Jean-Jacques Goldman – Au bout de mes rêves
[10] Reel 2 Real – I like to move it
[11] Jean-Jacques Goldman – Confidentiel